Accueil
Logiciels
Sécurité
Prestations
Partenaires
Tarifs
Devis
Contact
Accueil
News

ACTUALITES INFORMATIQUES

IBM ouvre un premier SOC (*) en France


   Le secrétaire d’Etat chargé du Numérique Mounir Mahjoubi a pu visiter les installations du SOC IBM avant que les accès ne soient beaucoup plus restreints, lorsque les données de sécurité des clients d’IBM y seront traitées.

    IBM complète son réseau de SOC mutualisés avec un centre installé sur le campus EuraTechnologies de Lille, à quelques mètres de son centre de services partagés. Ce SOC se destine en priorité aux clients français de Big Blue, avec un premier client de marque : Auchan.

      C’est en présence de Nicolas Sekkaki, président d’IBM France, de Guillaume Poupard, directeur général de l’ANSSI, de Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat chargé du Numérique et des édiles locaux que le premier SOC (Security Operations Center) a officiellement démarré ses activités le 24 janvier 2018. Nicolas Sekkaki a expliqué ce qui a motivé le choix de Lille dans la décision d’IBM d’installer son dixième SOC partagé en France : « Pourquoi installer notre SOC à Lille ? C’est assez simple : nous avons déjà un centre de services à EuraTechnologies et c’était une extension naturelle. Lille est aussi un bassin d’emplois important qui nous apporte les compétences nécessaires. Il y a un mois, avec Pierre de Saintignon et Martine Aubry [NDLR : fondateurs d’EuraTechnologies], nous avions annoncé l’extension de nos bâtiments ici avec 600 créations d’emplois dans la région et que nous passerions à 1 000. » Actuellement, ce SOC emploie une dizaine d’analystes, mais d’ici trois ans l’objectif d’IBM est de créer une centaine d’emplois.

      (*) SOC : Centre d'opérations de sécurité virtuelle

© PANICPC 2018

Accueil

Suite

Votre adresse IP :

Facebook se prépare à la nouvelle loi européenne sur la vie privée

Le réseau social, souvent critiqué pour l’usage qu’il fait des données de ses utilisateurs, a annoncé à l’AFP avoir mis en place une importante équipe (experts, designers, juristes) pour se préparer à cette loi, à son siège social européen de Dublin. Le Règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD), un texte européen qui s’appliquera à compter du 25 mai, repose sur le droit fondamental que constitue, pour toute personne se trouvant sur le territoire européen, la protection de sa vie privée et de ses données personnelles.

    Dans le cadre de cette campagne, le réseau social invite tous ses utilisateurs européens à vérifier leurs options de protection de leur vie privée sur leur page. La plateforme va également centraliser cette année tous les réglages concernant la vie privée sur une page plus facile d’accès pour ses utilisateurs.   A cette occasion, le réseau social américain a  rendu publics ses sept « principes » concernant la vie privée, gardés secrets jusqu’ici. « Nous sommes transparents« , et « vous êtes propriétaire des informations que vous partagez sur Facebook et pouvez les supprimer« , soulignent ces principes.